La vie a parfois un goût de ristretto
Compl. Titre  trois jours à Venise, roman
Auteurs   Vivarès, Laurence (Auteur)
Editeur   Eyrolles
Lieu Edition   Paris
Année Edition   DL 2018
Collation   1 vol. (215 p.)
Format   21 cm
indice Dewey   803
ISBN   978-2-212-57006-9
Prix   14 EUR
Langue Edition   français
Nombre de réservation(s) actuelle(s) : 0
Réservation
SiteNuméroCoteSectionEtat
Barbentane 010015143 R VIVAdulte / Romans AdultesDisponible
Résumé : Lucie, styliste parisienne, revient seule, sur les lieux où son histoire d'amour s'est échouée pour essayer de comprendre, de se confronter à son chagrin, de recoloriser ses souvenirs, et peut-être de guérir. Ce voyage intérieur et extérieur la conduit à Venise, trouble et mystérieuse en Novembre, pendant la période de l'acqua alta. Au rythme d'une douce errance, Lucie vit trois jours intenses, sous le charme nostalgique de la ville. En compagnie de Vénitiens qui croiseront providentiellement sa route, un architecte et sa sœur, une aveugle, un photographe, elle ouvre une nouvelle page de son histoire.

Commentaires

Roman où tout ou presque est convenu. La protagoniste en mal de cœur, laissée par Laurent, défie le sort et elle-même en retournant à Venise sur des traces alors heureuses. Des rencontres fortuites, particulièrement celle avec Angelo, la conforteront dans un ego sorti abîmé. La déambulation dans les "calli", "sestieri", monuments sera prétexte à nous faire découvrir la ville, superficiellement seulement puisque le but est avant tout de revivre certains moments de nostalgie comme une thérapie pour retrouver l'estime de soi. Plusieurs "ristretti" ne seraient-ils pas nécessaires pour stimuler l'imaginaire du lecteur et animer la Sérénissime?
Vote: 
2
Average: 2 (1 vote)
Connectez-vous pour poster un commentaire