Liste des Commentaires

Roman d'initiation, de passage à l'état d'homme pour Antonio . Ce garçon souffre d'un mal étrange entre hallucinations, convulsions, épilepsie, commotion cérébrale que le médecin de famille ne parvient pas à cerner, ni à soigner malgré un traitement strict et partiellement ridicule. Son pronostic vital est fragilisé. Les parents, mère universitaire et père mathématicien, vont alors décider d'aller à l'Hôpital Saint-Paul à Marseille, consulter un certain professeur Gastaut . Celui-ci fera tomber tous les tabous en citant, pour le rassurer une liste d'écrivains, musiciens, artistes ... épileptiques mondialement connus pour leur génie. Antonio reviendra le trouver dans 2 ans. C'est ce second séjour dans la ville phocéenne qui révèlera, en l'absence de la mère restée en Italie, père et fils. Le Professeur exige alors qu'Antonio reste éveillé durant 48 heures pour contrôler si d'autres crises surviennent. Ces 48 h. de déambulations , de découvertes des lieux pittoresques, parfois peu flatteuses, des autochtones, de rencontres et de confidences l'enrichiront et le feront basculer à l'état d'homme, tout en confirmant la guérison! Ce rite initiatique témoigne de l'importance de la figure paternelle pour grandir et simplement exister.Le malaise de l'adolescent trouve compensation dans la stature du père. Le roman est étayé de citations, de références littéraires, philosophiques, musicales et surtout scientifiques, expression d'un milieu privilégié. Manque de panache peut-être si le lecteur ne se sent pas concerné ????

Pages