Liste des Commentaires

Trois nouvelles largement autobiographiques qui narrent les difficultés de vie de Henri Molise fils d'émigrés italiens aux USA. - Mon chien Stupide : saga de sa propre famille avec Harriet son épouse et leurs 4 enfants. Clan excentrique, baba cool,ingérable surtout par un père sans autorité et une mère plus que protectrice. Le chien viendra perturber avec humour ses relations extravagantes pleines d'amour qui ne se dit pas et où chacun agit selon son instinct . Burlesque jusqu'au surréalisme parfois. - Les compagnons de la grappe est centré sur la relation bourrue, butée, cruelle jusqu'à l'inhumanité entre Henry, en particulier mais aussi sa sœur et ses frères,et Nick Molise le père. Maçon, travailleur acharné, buveur invétéré, aculturé, rustre, obstiné dans sa conduite abrupte, barbare,et "ses valeurs". Incompréhension totale des gens qui l'entourent, dominateur, pater familias répugnant tant pour son épouse soumise et ses fils. Grande place faite au cruchon qui le rend encore plus invivable. Et pourtant l'amour transpire. Un amour rude, primitif qui n'a d'égal que la violence. - Bunker Hill Le rêve d'Arturo Bandini de percer parmi les grands écrivains américains. Un apprentissage fait de revers et d'humiliations, ses rencontres féminines et dans le monde du journalisme et du cinéma. L'écriture toujours claire, nette, réaliste souvent provocatrice, percutante dans le détail inattendu ou dérangeant, demeure le liant entre ses " récits. Grand écrivain de l'absurdité , de l’âpreté de la vie pour celui qui est né misérable et étranger mais avec la légèreté de l'optimisme pour qui s'obstine à la peindre en couleurs.

Pages